Les propriétés électromagnétiques remarquables de nanostructures métalliques ont permis l’émergence ces dernières années de différents champs de recherche et de développements technologiques, tous basés sur le phénomène de plasmon de surface, propagatif ou localisé. Ces développements concernent aujourd’hui des domaines comme les matériaux pour la couleur, le patrimoine archéologique, l’optique non-linéaire, la photonique, le marquage biologique, la nanothermique, les capteurs chimiques et biologiques ou la thermothérapie.
-Ce module comporte des travaux pratiques
-Ce module comporte des conférences {Enseignants: Bruno Palpant (Institut des Nanosciences de Paris, Ecole Centrale de Paris), Samuel Gresillon (Institut Langevin – Laboratoire Ondes et Images, Ecole supérieure physique chimie industrielles), Olivier Pluchery (Institut des Nanosciences de Paris, Université Pierre et Marie Curie)}















-*Outils de base en électromagnétisme et physique des solides sur les métaux
-*Notion de résonance de plasmon de surface : plasmon localisé, plasmon propagatif
-*Influence de différents paramètres : taille, forme, environnement
-*Utilisations dans le domaine de la couleur, de l’art
-*Nanoparticules sous impulsions laser
















-*Applications : nano-conversion lumière-chaleur, nano-antennes, optique non-linéaire, guidage photonique sub-longueur d’onde, métamatériaux, marquage biologique, capteurs, microscopies à sonde locale

-*3 séances de travaux Pratiques sont proposées (synthèse chimique et spectroscopie, plasmon propagatif et capteurs ultrasensibles, dynamique optique ultrarapide)

-*3 conférences illustrent certaines points abordés dans le cours. Cette année

  • Propagation et guidage à la surface de structures nanométriques, par Lionel Aigouy (ESPCI Paris)
  • Synthèse de NP métalliques par voie chimique et propriétés catalytiques, par Hynd Remita (LCP Orsay)

-Imagerie Plasmonique pour la biologie, par Emmanuel Fort (MPQ Paris)