Le domaine du refroidissement et du piégeage d’atomes neutres a connu
une progression extraordinaire depuis l’obtention en 1995 du premier
condensat de Bose-Einstein d’un gaz d’atomes dilué, récompensée par le
prix Nobel 2001. Ce phénomène; prédit depuis 1925 par Einstein,
apparaît à des températures inférieures au microKelvin et consiste en
l’accumulation des atomes dans un seul mode – l’état fondamental du
système -, comme le laser pour les photons. On a pu successivement
observer des interférences entre condensats, obtenir un faisceau
atomique très cohérent analogue à un laser, observer la formation de
tourbillons quantiques (vortex), caractériser les propriétés
superfluides des condensats… Nous proposons de visiter des
expériences permettant de réaliser ce nouvel état de la matière et
d’en savoir plus par la lecture de quelques articles fondateurs de ce
domaine.

-Contact : Hélène Perrin, LPL (CNRS / Paris 13) helene.perrin@univ-paris13.fr