Les faisceaux laser de type Laguerre-Gauss sont des solutions des équations de Maxwell à symétrie cylindrique, qui constituent une base alternative à la base des faisceaux Hermite-Gauss (coordonnées cartésiennes). Il a été remarqué en 1992 que ces faisceaux étaient porteurs de moment orbital angulaire et diverses expériences ont démontré la possibilité d’utiliser ces faisceaux pour transférer le moment orbital lumineux à la matière. On peut ainsi mettre en rotation des particules, et compléter la panoplie des manipulations optiques de la matière. A noter que la nature de la quantification “par photon” de ce moment angulaire reste assez peu familière aux opticiens.