Comment mesurer depuis l’espace la concentration du dioxyde de carbone dans la basse atmosphère à mieux que le pourcent ?

Pour bien quantifier et mieux comprendre les échanges de CO2 entre la surface et l’atmosphère (photosynthèse, solution et dégazage dans les océans, décomposition de végétaux, brulage de biomasse, combustion d’énergie fossile …) il est nécessaire de mesurer la concentration de ce gaz sur tout le globe avec une précision meilleure que le pourcent.
-Quelles sont les techniques existantes pour sonder à distance les gaz à effets de serre depuis l’espace ? Permettent-elles d’atteindre les précisions requises ? Quelles sont les éléments limitant ou les techniques émergentes pour réaliser ce challenge.