Plus d’une dizaine d’années après leur découverte, les nanotubes de carbone sont toujours l’objet d’une intense activité de recherche à travers le monde.
Les questions qu’on se pose à leur sujet vont des préoccupations les plus académiques (propriétés quantiques de nanostuctures à caractère unidimensionnel très marqué) aux applications industrielles dans des domaines extrêmement variés (renfort de matériau, amplificateur HF pour RADARs, écrans plats nouvelle génération, biologie et médecine…).

L’étudiant sera en contact avec Christophe Voisin à l’ENS dont l’équipe s’intéresse plus spécifiquement aux propriétés optiques des nanotubes. Il sera dirigé vers la littérature généraliste sur ces nanotubes puis choisira une spécialité particulière (par exemple l’optique, mais pas forcément) pour approfondir ses connaissances jusqu’au niveau auquel la recherche se développe actuellement.