Des tâches de calcul ou de communication, difficiles voire impossibles à réaliser avec les techniques
traditionnelles de traitement de l’information, sont rendues possible par la physique quantique. Le domaine du
traitement quantique de l’information s’est ainsi développé au cours des dernières années avec l’espoir d’utiliser les
particularités du monde quantique pour accomplir de nouvelles fonctions. Les démonstrations récentes, telles que la
cryptographie quantique où la sécurité est garantie par les lois de la physique, la possibilité de codes correcteur
d’erreur ou encore la téléportation, ont confirmé le potentiel innovant de cette discipline et l’impact qu’elle peut
avoir sur les futures technologies de l’information. De plus, la quête de nouveaux processus pour acquérir, stocker,
transmettre et traiter l’information conduit à rechercher des méthodes toujours plus efficaces pour comprendre et
contrôler le monde physique.

Dans ce contexte, les “mémoires quantiques” jouent un rôle très important et les premières démonstrations sont apparues ces dernières années. Elles permettent à la lumière et la matière d’échanger à la demande leur état quantique. Quels sont les systèmes physiques mis en jeu? Quelles en sont les applications?