Les nanocristaux de semi-conducteurs colloïdaux (aussi appelés « quantum dots », QDs) attirent l’attention croissante de la communauté scientifique grâce à leurs propriétés optiques exceptionnelles. Ces nanocristaux possèdent en effet de nombreux avantages par rapport aux colorants organiques, notamment des rendements de fluorescence élevés, une excellente photo-stabilité, et une forte section efficace d’absorption. De plus, la longueur d’onde d’émission de ces nano-objets peut être facilement choisie dans un spectre large allant de l’UV à l’IR en ajustant leur taille et leur composition. Depuis les premières synthèses en 1993, les QDs ont donné lieu à des applications variées, du marquage fluorescent pour l’imagerie biomédicale à l’optoélectronique (LED, photovoltaïque…). Ces nano-sondes fluorescentes pourraient avoir également de nombreuses applications en imagerie médicale, mais jusque là ces applications étaient limitées par la présence de métaux lourds toxiques. Depuis peu nous avons développé des synthèses de QDs fluorescents sans métaux lourds.

-Les étudiants pourront se familiariser avec la synthèse colloïdale en synthétisant des nanocristaux de CuInS2 et en caractérisant leurs propriétés optiques (absorption, fluorescence). Ensuite les étudiants pourront fonctionnaliser ces sondes fluorescentes pour les solubiliser dans l’eau dans l’optique de les utiliser en imagerie biomédicale.