Sujet proposé par Arnaud Landragin, SYstèmes de Référence Temps-Espace (SYRTE)Thème de recherche

Le principe physique qui sert de fondement à l’Interférométrie Atomique est la manipulation cohérente de paquets d’ondes de de Broglie, et plus précisément, la création d’une cohérence quantique entre deux états d’un atome. Ce principe, au coeur même de la Mécanique Quantique, a
permis la réalisation d’instruments métrologiques révolutionnaires utilisant des atomes froids, capables de mesurer des effets inertiels avec des sensibilités ultimes et limitées à présent par l’état de l’art du développement technologique actuel. Ces performances permettent d’explorer des aspects essentiels, d’une part en physique fondamentale où l’on peut envisager des expériences pour vérifier la limite de validité du Modèle Standard (en étudiant la neutralité de l’atome), et réaliser des tests de relativité générale via la mise en évidence du Principe d’Equivalence et la détection d’ondes gravitationnelles; et d’autre part, en physique appliquée comme par exemple, la navigation inertielle terrestre et spatiale. Ainsi, pour en savoir plus, nous vous proposons de visiter notre laboratoire pour faire connaissance avec les expériences de l’équipe Interférométrie Atomique et Capteurs Inertiels (http://syrte.obspm.fr/tfc/capteurs_inertiels/index.html), qui développe des interféromètres atomiques avec des atomes froids en chute libre, piégés et guidés sur microcircuits à
atomes.

Contact :

Arnaud Landragin, SYstèmes de Référence Temps-Espace (SYRTE)