L’équipe atomes froids du laboratoire de Physique des Laser dispose d’un condensat de Bose Einstein (BEC) de chrome (52Cr). L’expérience permet de produire de façon routinière des condensats constitués de 10 à 20 000 atomes de chromes. Le condensat une fois produit peut-être confiné dans des potentiels lumineux (réseaux optiques) obtenus en faisant interférer plusieurs faisceaux lumineux issus d’un même laser. Un simple faisceau laser rétroréfléchi permet par exemple de créer un potentiel périodique à une dimension qui correspond aux franges d’interférence de l’onde stationnaire. On parle dans ce cas de réseau optique à 1 dimension.

-Nous avons récemment mis en place l’ensemble les faisceaux lasers nécessaires pour réaliser un réseau optique à 3 dimensions. Lorsque le réseau optique est appliqué de façon pulsée sur le condensat, on observe une figure de diffraction atomique correspondant à la diffraction des /atomes/ par le potentiel lumineux. L’analyse de cette figure permet de caractériser le réseau optique.

-Les étudiants participeront aux phases d’alignement du réseau optique, à la caractérisation du réseau optique et aux prises de données effectuées avec le condensat durant la journée de stage. Ils pourront ainsi découvrir une expérience complexe d’atomes froids, domaine très actif de la recherche.