L’équipe AMIBES du LPL a développé une nouvelle expérience de spectroscopie IR dédiée à la caractérisation de complexes biomoléculaires. L’objectif ultime de ce projet est l’étude de la reconnaissance moléculaire spécifique entre molécules bioactives. Le nouveau montage expérimental a été totalement construit au laboratoire et est unique en France.

-Les molécules étudiées sont introduites sous vide grâce à un générateur piézoélectrique au sein de gouttelettes d’eau de quelques microns de diamètre. En illuminant ces gouttelettes par un laser infrarouge large bande résonnant sur une bande d’absorption du solvant, on crée une onde de choc thermique qui libère le soluté sous forme d’espèces neutres ou ionisées. Les complexes, initialement présents en solution, seront ainsi produits en phase gazeuse au plus proche des conditions natives. Dans un premier temps, seules les espèces ioniques ainsi formées seront étudiés. Afin de sélectionner l’espèce désirée, les ions désorbés sont accélérés et focalisés par un ensemble d’optiques ioniques vers la zone d’extraction d’un spectromètre de masse par temps de vol (de type reflectron), permettant de les trier en masse. L’un des avantages unique de ces études en phase gazeuse est donc la connaissance parfaite de la stoechiométrie des complexes non-covalents.

-Seront acquis au cours du stage, qui se focalisera sur la mise en phase gazeuse et l’identification des espèces biomoléculaires produites, une bonne connaissance des techniques de désorption laser, de guidage d’espèces chargés (optiques ioniques), de spectrométrie de masse (temps de vol) ainsi que de logiciels de calculs de chimie quantique.