Ce sujet est proposé par Lauret Jean-Sébastien, Laboratoire Aimé Cotton de Paris Sud

Thème de recherche

Outre son fort potentiel pour les applications, le nanotube de carbone est un système physique très original. En effet, de part sa taille les propriétés du nanotube de carbone sont à mi-chemin entre la physique moléculaire et la physique du solide. Il est possible de résumer cette assertion en mentionnant que le nanotube est une “grosse” molécule et/ou un “petit” solide. Cette remarque est importante notamment pour la description des excitations élémentaires de ce système 1D. Par exemple, les excitons dans les nanotubes de carbone présentent des comportements qui mélangent les descriptions d’exciton de “Frenkel” (moléculaire) et de “Wannier” (semiconducteurs inorganiques). Cette originalité permet d’explorer de nouveaux comportements physiques.

L’étudiant(e) sera en contact avec Jean-Sébastien Lauret (ENS Cachan/Laboratoire Aimé Cotton) dont l’équipe travaille sur plusieurs aspects des propriétés optiques des nanotubes. Dans un premier temps il/elle sera orienté(e) vers la littérature généraliste qui permet de décrire la structure de bande des nanotubes ainsi que la structure des excitons. Les lectures et discussions s’orienteront ensuite vers les problématiques les plus actuelles de ce sujet de recherche très fécond.

Contact

Lauret Jean-Sébastien