Ce sujet est proposé par Philippe Jacquier, laboratoire Kastler Brossel

Grâce à l’utilisation d’une onde sonore convergente de 1 MHz, nous savons mettre l’hélium solide (1 K, 25 bar) dans une phase solide métastable jusqu’à 21 bar. Au delà, appairait brutalement un défaut très petit dont nous étudions l’apparition par une technique de strioscopie résolue en temps