ce sujet est proposé par Daniel Bloch, Laboratoire de Physique des lasers

Le confinement des atomes dans des dimensions sub-longueur d’onde induit des propriétés spécifiques de leur réponse spectroscopique. Nous avons obtenu des effets originaux avec une vapeur confinée dans les interstices d’une opale, composée d’une organisation quasi-cristalline de billes de verre (diamètre  1 µm). Notre travail actuel porte sur l’influence de l’effet des premières couches, et nous visons à comparer les résultats pour des opales composées d’un nombre de couches très limitées (expérimentalement 3,6,9,12). Le travail combine donc des aspects de spectroscopie laser (raie de résonance du césium), et des aspects de micro- et nano-optique.

(Plutot un binôme que 2 monomes)