Encadrant : Sebastien Forget

Lieu : LPL Université Paris 13

Descriptif :

Pour détecter des vapeurs toxiques, des vapeurs d’explosifs (émanant de mines antipersonnel ou dans le cadre de la lutte antiterroriste), ou encore des drogues, on peut réaliser des lasers dont le milieu à gain, de nature organique, va réagir directement et sélectivement avec la vapeur à détecter. Les modifications induites par la détection du gaz sur les performances du laser (seuil, efficacité ou longueur d’onde en fonction du mécanisme d’interaction) sont non linéaires, ce qui en fait des capteurs sensibles et rapides. La recherche bibliographique proposée concerne les lasers organiques solides, et en particulier leur utilisation en tant que capteurs de gaz.

utiliser-des-lasers-organiques-comme