Ce sujet est proposé par Gabriel Dutier, Laboratoire de Physique des Lasers, Université Paris 13, Villetaneuse, les 5,9 et 15 septembre.

Le dispositif expérimental est constitué d’un jet de vitesse ajustable entre 10 et 80 m/s d’Argon métastable (^3 P_2 ) provenant d’un piège magnéto-optique. Cette configuration expérimentale originale permet une mesure directe du déphasage de l’onde de matière accumulé le long du parcours atomique dans un potentiel par analyse de la figure de diffraction observée sur un détecteur à positions. L’accès aux différentes vitesses est un atout inédit qui permet de lever l’ambigüité de potentiels complexes ainsi que d’affiner la précision de la mesure. Les potentiels sondés sont de nature diverse en fonction de la nanostructure étudiée (plasmons, van der Waals atome surface, champ évanescent, etc…).