Laboratoires et équipes d’accueil :

Laboratoire plasma et conversion d’énergie (LAPLACE)/ Groupe Lumière et matière www.laplace.univ-tlse.fr

Laboratoire Chimie de Coordination de Toulouse (LCC)/ Chimie Biologique www.lcctoulouse.fr

Start-up Oliscie www.oliscie.fr

Responsables :

Dr. Cédric Renaud (LAPLACE), Dr. Sounil Bhoslé (Oliscie), Dr. Isabelle Sasaki (LCC)

L’offre :

Dans le cadre du développement de nouvelles sources d’éclairage, les industriels se tournent de plus en plus vers des composants plus rentables tels que les diodes et les transistors électroluminescentes organiques (OLEDs/OLETs). Cependant plusieurs améliorations techniques telles que leur stabilité et leur rendement restent encore à résoudre pour assurer leur commercialisation. Pour améliorer leur rendement lumineux, une nouvelle approche consiste à doper les matériaux organiques par des matériaux phosphorescents organométalliques. L’équipe de recherche Lumière et Matière du laboratoire LAPLACE (Université Paul Sabatier) mène des travaux
dans le domaine des OLED pour des applications d’éclairage. Cette équipe dispose d’un ensemble de systèmes permettant la fabrication et la caractérisation de composants. La société Oliscie (Ramonville
Saint Agne) est une jeune start-up, créée en 2011, dont l’objectif est focalisé sur les systèmes OLEDs (alimentation, contrôle, composant). En collaboration avec le LAPLACE, elle a initié des travaux de développement dans le domaine des traitements de surface pour l’augmentation des performances électriques et photométriques des OLEDs. De son côté, le LCC a mis en évidence les propriétés de luminescence de complexes cyclométallés de Platine qui en font des candidats intéressants en tant qu’OLED [1].
Les deux laboratoires et l’entreprise réunis disposent actuellement du potentiel de conception, d’étude et d’optimisation de systèmes composants électroluminescents (LED/LET) à base de molécules
organiques. La finalité du projet de recherche est la réalisation de matrice active OLED/OLET. Le sujet de thèse proposé conjointement par ces trois entités consiste donc à étudier les propriétés optiques, électroniques des molécules et à évaluer leurs applications potentielles pour l’éclairage ou l’affichage.

Profil du candidat :

Cette offre de thèse s’adresse à un étudiant dynamique, motivé par l’électronique organique et les nouvelles technologies. Le candidat sera tout d’abord amener à caractérisation les propriétés électroniques et optiques des molécules organiques (spectroscopies optiques et électroniques, électrochimie….). Ces études se feront en collaboration avec le LCC. Il sera ensuite formé aux différentes techniques de fabrication et de caractérisation des dispositifs organiques. Il prendra ainsi en charge l’intégration des matériaux dans des échantillons d’OLED/OLET (partie réalisée au LAPLACE) ainsi que l’évaluation de leur performance (partie réalisée en alternance au LAPLACE et à Oliscie). Le profil type du candidat est celui d’un étudiant ayant suivi un cursus de physique des matériaux (ou de nanotechnologie). Des connaissances des matériaux organiques en général et de leurs méthodes de mise en oeuvre seront grandement appréciées. En outre, ce projet multidisciplinaire associant chimistes et physiciens nécessite curiosité scientifique et qualités de communication.

Date, durée :

à partir de septembre/octobre 2012, pendant 3 ans
Salaire : Le financement est assuré (contrat doctoral) : 1685 €/mois (brut)

Contacts :

Georges ZISSIS : georges.zissis@laplace.univ-tlse.fr
ou
Cédric RENAUD : cedric.renaud@laplace.univ-tlse.fr ;

Marc TERNISIEN : ternisien@laplace.univtlse.fr;

David BUSO : david.buso@laplace.univ-tlse.fr – 05 61 55 65 06

Sounil BHOSLE : sounil.bhosle@oliscie.fr – 06 31 85 86 44

Isabelle SASAKI : sasaki@lcc-toulouse.fr – 05 61 33 31 20